Module "Gestes et postures" FORUM SECURITE d’EDF/UPAlpes


Quand la prévention passe par le rire !


Un petit côté « Cadences infernales » ce « FORUM SECURITE d’EDF/UPAlpes », du 14 juin 2016 au Hallexpo de Grenoble.


Tout au long de la journée, ma partenaire, la comédienne Lucile Dupla et moi-même, avons animé à 10 reprises le module « Gestes et postures »


Un scénario participatif à jouer à vitesse subsonique, pas mal d’infos à faire passer à vitesse transsonique, des propos, commentaires et questions d’agents à recueillir (Et à prendre en compte) à vitesse supersonique… Bref nous finissons la journée quelque peu sur les rotules.


(Au passage, merci à Pascale d’avoir joué les chauffeurs, d’avoir filmé l’intégralité des séances et d’avoir assuré le lien entre l’équipe de jeu et les organisateurs)


Pourtant, une journée très riche, voire même parfois récréative.



L’idée était de proposer un scénario ludique, à la limite du « Stand up ».


Nous jouons un échange opposant un intervenant aussi délirant qu’incompétent à une cadre supérieure D’EDF, tentant de récupérer tant que mal le module de prévention, le tout devant des agents certes hilares, c’était l’objectif recherché, mais aussi participatifs et à l’écoute.




Pour ce scénario nous nous inspirons fortement de l’éternel rapport existant entre le clown blanc (Rôle assuré par Lucile) et l’Auguste (que j’interprétais) en absence bien sûr du nez rouge, maquillage et autre costume.


D’emblée, les agents jouent le jeu. Ils adhèrent sans se faire prier à notre approche. Ils répondent aux questions, proposent des solutions, expliquent leur poste et les risques qu’ils sont parfois amenés à prendre : La difficulté de certaines interventions, les objets ou outils de poids qu’ils doivent de temps à autres déplacer, ce qu’ils attendent de leur hiérarchie, la description de lésions imputable à leur fonction et dont ils ont soufferts, la difficulté parfois de faire coïncider Sécurité et efficacité au travail.


Le temps passe très vite. Élodie, infirmière du Service de Santé au Travail, gère le temps… Elle nous annonce discrètement les minutes qu’ils nous restent. Elle intervient parfois dans ce qui est plus une discussion qu’un débat, pour préciser des points de détails importants ou des mesures de sécurité prises par la direction D’EDF.

Nous sommes dans une logique « d’intox » c’est-à-dire que le public ignore, en début de scénario, qu’il a face à lui deux intervenants-préventeurs jouant un rôle. L’un des objectifs étant de dresser un bilan des informations détenues par les agents, de leur capacité à les partager et bien sûr de les compléter, si nécessaire.



Toutefois mon personnage est vite identifié comme étant « Le fou du roi »


Celui qui se permet d’interpeller aussi bien les agents que les managers (Les cadres) En fin de modèle (Partie jouée) je dévoile d’ailleurs ma véritable fonction.





Le personnage de Lucile quant à lui, résiste à l’ensemble du scénario. Un grand nombre d’agents quittent notre atelier persuadés qu’ils ont eu face à eux une véritable « MRO » C’est-à-dire une cadre EDF Spécialiste en analyse de risques professionnels.


Quelques commentaires recueillis après séance :


« Toi, t’es comédien, ça se voit ! Mais t’es aussi agent chez nous !, ça aussi ça se voit ! » ( Concernant ce commentaire : J’emploie dans mon scénario ou dans mon animation, de nombreux termes empruntés à un vocabulaire propre à « EDF » et ce grâce à l’aide de Philipe Cedy, lui-même agent EDF et surtout fondateur de l’organisme de formation « AGYR -Formation » avec lequel je suis amené parfois à collaborer et qui m’a appris quelques expressions EDF)


« Vous êtes dans le vrai, c’est comme ça qu’il faut nous parler de prévention, en nous faisant rire et en nous demandant notre avis ! »


« Voilà un module de formation que je n’oublierai pas ! »


« Ça oui ! Moi aussi je m’en souviendrai, peut-être même que je ferai plus gaffe à mes mouvements, à présents ! »


« Merci pour ce moment de bonne humeur, se marrer en apprenant, c’est ça le secret ! »





Pour faire passer un message de prévention en entreprise, en évitant de rentrer dans le processus parfois un peu soporifique du cours magistral, ou de l’ennuyeuse conférence accompagnée de son inséparable « Slide », humour et approche participative sont des outils très performants qui permettent échanges et réelle complicité entre stagiaires et intervenants. Cette journée du 14 juin a prouvé ce constat une fois de plus.


Merci à l’ensemble du personnel EDF pour leur accueil, leur bonne humeur, leur capacité à s’adapter et à leur ouverture. La décision d’accepter cette approche décalée que nous proposions n’était sans doute pas évidente à prendre ! Ils ont pris le risque !


Voir la vidéo




Merci de votre attention



. Jean B Jouteur



Article sélectionné
Articles récents
Chercher par tag
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic